Pensées de Newman pour la nouvelle année

Classé dans : Prières et Méditations | 0

Espoir en Dieu-Createur

(1)

1. Dieu a créé toutes choses pour le bien; toutes choses pour leur plus grand bien; chaque chose pour son propre bien. Ce qui est le bien de l’une n’est pas celui de l’autre : ce qui rend un homme heureux en rendrait un autre malheureux. Dieu a ordonne les choses de maniere ä ce que j’atteigne le plus grand bonheur,

Newman, conseiller des convertis

Classé dans : Allgemein, Pensées de Newman | 0

De son journal

Pour moi ce n’étaient pas les conversions qui importaient d’abord, mais l’organisation des Catholiques. Je me suis tellement attaché à cette dernière cause qu’encore actu­ellement le bruit persiste que je conseille aux Pro­testants de ne pas se faire catholiques. Et quand je dis ma véritable pensée, – ma peur de faire des gens instruits se convertir trop tôt, avant d’avoir « calcule la dépense », et pour connaître des difficultés après leur entrée dans l’Eglise, – je ne fais que dire équivalemment la même chose: l’Eglise doit se préparer â accueillir les con­vertis, tout comme ceux-ci ont â se préparer à venir à l’Eglise.

Miracle approuvé par le pape Benoît XVI : Newman bientôt béatifié

Classé dans : Saint John Henry Newman | 0

Le pape Benoît XVI a approuvé la guérison du diacre Jack Sullivan en 2001 comme miracle obtenu par l’intercession du vénérable serviteur de Dieu John Henry Newman. Un miracle approuvé est une condition nécessaire pour une béatification. La date pour la béatification n’est pas encore connue. Dès que la date et le lieu seront officiellement connue ce sera affiché sur notre site web.

Il y a 130 ans que John Henry Newman fut élevé à la dignité de cardinal.

Classé dans : Saint John Henry Newman | 0

Le 15 mai 1879, il y a exactement 130 ans, John Henry Newman fut élevé à la dignité de cardinal. C’est pourquoi nous publions le célèbre « Biglietto Speech », prononcé par lui à cette occasion. S’il y a du nouveau au sujet de la cause de sa béatification, nous vous en tiendrons au courant par moyen des articles sur notre site et dans la prochaine lettre circulaire.

Allocution de Son Eminence le Cardinal Newman, lors de sa réception du « Biglietto »

Classé dans : Pensées de Newman | 0

Vi ringrazio, Monsignore, per la partecipazione che m’avete fatto, dell’alto onore che il Santo Padre si è degnato conferire sulla mia umile persona, (Je vous remercie, Monseigneur, de m’avoir fait part du grand honneur que le Saint-Père a daigné conférer à mon humble personne,)

et, si je vous demande la permission de continuer de m’adresser à vous, non pas dans votre langue musicale, mais dans ma chère langue maternelle, c’est qu’il m’est plus facile d’exprimer ainsi mes sentiments à l’annonce très aimable que vous m’avez faite, plutôt que de tenter ce qui me dépasse.

Laissez-moi tout d’abord exprimer l’étonnement et la profonde gratitude qui m’ont envahi, et que je ressens encore, devant la complaisance et l’affection que le Saint-Père m’a montrées, en me conférant un si grand honneur. Ce fut une grande surprise. Une telle élévation ne m’était jamais venue à l’esprit et s’harmonisait mal avec mon passé. J’avais traversé bien des épreuves, mais

L’humiliation du Fils éternel

Classé dans : Sermons | 0

« C’est lui qui, aux jours de sa chair, ayant présenté, avec une violente clameur et des larmes, des implorations et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé en raison de sa piété, tout Fils qu’il était, apprit, de ce qu’il souffrit, l’obéissance » (He 5,7-8).

Le plus grand mystère de notre sainte foi tel qu’il est décrit dans ce passage de l’Écriture, c’est l’humiliation du Fils de Dieu affronté à la tentation et à la souffrance. En vérité c’est un

La Providence de Dieu

Classé dans : Prières et Méditations | 0

1. Je t’adore, mon Dieu, pour avoir doté de fins et de moyens tous les êtres que tu as créés. Tu as créé toutes choses en vue d’une fin qui lui est propre, et c’est vers elle que tu les conduis. La fin que tu as assignée à l’homme en le créant, c’est de t’adorer et de te servir –

Espoir en Dieu-Rédempteur

Classé dans : Prières et Méditations | 0

Les souffrances mentales de Notre Seigneur

1. Quand il eut achevé tous ses discours (Matthieu 26, 1), Jésus dit : « Le Fils de l’Homme sera livré pour être cru­cifié. » Comme une armée se range en ordre de bataille, comme des marins, avant le combat, dégagent les ponts, comme des mourants rédigent leur testament avant de se tourner vers Dieu, de même Notre Seigneur, ayant résumé et achevé son enseignement, entra dans sa passion. Puis, il leva de sa propre volonté la défense qu’il avait faite à Satan de s’approcher de lui, et laissa entrer dans son cœur toutes les tentations auxquelles sont sujets les hommes. Aussitôt Satan, qui attendait, saisît son moment.

Pensées du Cardinal Joseph Ratzinger (Pape Benoît XVI) sur John Henry Newman

Classé dans : Thèmes divers | 0

Newman, dans son idée d’évolution a présenté sa propre expérience de conversion, jamais achevée; il nous a offert ainsi l’interprétation non seulement de la doctrine chrétienne, mais aussi de la vie chrétienne. Je crois que le signe caractéristique d’un grand maître dans l’Eglise est qu’il enseigne non pas seulement par ses idées et ses paroles mais aussi par sa vie car en lui pensée et vie se compénètrent et se déterminent mutuellement. Si cela est vrai, Newman appartient en vérité au nombre des grands maîtres de l’Eglise car il touche notre coeur et illumine notre intelligence.

Newman – un parmi les grand maîtres de l’Église

Classé dans : Thèmes divers | 0

Le 15 mai 1879, le pape Léon XIII élevait John Henry Newman à la dignité de cardinal, reconnaissant ainsi son influence extraordinaire non seulement auprès des fidèles de l’Angleterre mais aussi de ceux de l’Eglise entière. Pour commémorer cet événement, nous publions la conférence dans laquelle le cardinal Joseph Ratzinger, maintenant le pape Benoît XVI, révèle son approche personnelle de Newman, tout en soulignant la pertinence de l’œuvre de ce grand maître pour l’Eglise de notre temps. Cette conférence a été donnée à l’occasion du centenaire de la mort de Newman (1990) lors du symposium organisé par le Centre international des amis de Newman, dirigé par la famille spirituelle de «L’Œuvre».

1 8 9 10 11 12 13 14 256