Dieu-suffisant

Classé dans : Prières et Méditations | 0

Ostende nobis Patrem et sufficit nobis […]

Philippe, qui videt Me, videt et Patrem. (Jn 14,8 ; 9)

1. Le Fils est dans le Père et le Père dans le Fils, ô adorable mystère subsistant de toute éternité ! Je t’adore, ô mon incompréhensible Créateur, devant qui je suis un atome, un être d’hier ou d’il y a une heure ! Remonte quelques années en arrière, et je n’existais simplement pas ; je n’étais pas, et les choses sans moi se déroulaient : mais toi, tu es de toute éternité ;

Mon Dieu, aide-moi à te recevoir, car toi seul le peux.

Classé dans : Prières et Méditations | 0

1. Mon Dieu, qui peut être habité par toi, hormis les purs et les saints ? Les pécheurs peuvent s’approcher de toi, mais toi, vers qui viendrais-tu, hormis les sanctifiés ? Mon Dieu, je t’adore comme étant le Très-Saint ; quand tu descendis sur terre, tu te préparas un Lieu saint dans les très chastes entrailles de la Bienheureuse Vierge Marie. Tu te bâtis une demeure spéciale.

Le Sacré Cœur

Classé dans : Prières et Méditations | 0

Mon Dieu, mon Sauveur, j’adore ton Sacré Cœur, car ce cœur est le siège et la source de toutes tes plus tendres affections pour nous autres pécheurs. Il est l’instrument et l’organe de ton Amour. Il a battu pour nous.

Le Saint Sacrifice

Classé dans : Prières et Méditations | 0

3. Mon Seigneur, je m’offre à mon tour à toi, en sacrifice d’actions de grâces. Tu es mort pour moi, et moi, à mon tour, je me donne à toi. Je ne m’appartiens pas. Tu m’as acheté;

Notre Seigneur se sépare de ses apôtres

Classé dans : Prières et Méditations | 0

Je t’adore, ô mon Dieu ! durant les quarante jours où tu visitas tes apôtres après ta résurrection. Moments si calmes et si heureux qu’il était doux d’être là avec toi, et qui, une fois passés, leur semblaient avoir à peine commencé. Avec quelle rapidité ce premier Tempus paschale dut s’écou­ler !

Résignation à la volonté de Dieu

Classé dans : Prières et Méditations | 0

Quid ad te ? Tu me sequere. (« En quoi cela te regarde-t-il ? Toi, suis-moi. » Jn 21, 22.)

1. O mon Dieu, toi et toi seul es toute sagesse et toute science ! Tu sais, tu as déterminé tout ce qui nous arrivera du début à la fin. Tu as ordonné les choses de la manière la plus sage, et tu sais ce qu’il m’adviendra année après année jusqu’au jour de ma mort. Tu sais combien de temps j’ai à vivre. Tu sais comment je mourrai. Tu as tout établi avec précision, hormis le péché. Chaque événement de ma vie est le meilleur qui puisse m’arriver, car il a été voulu par toi.

1 2 3