L’Ascension

Classé dans : Prières et Méditations | 0

1. II est monté

1. Seigneur, je te suis jusqu’au ciel; mon cœur et mon esprit te suivant dans ton Ascension. Jamais ne vit-on triom­phe semblable au tien. Tu es apparu pour la première fois comme un tout petit enfant revêtu de chair humaine à Bethléem. Cette chair, prise de la Bienheureuse Vierge Marie, n’existait pas avant que tu n’en façonnes ton corps ; c’était une œuvre nouvelle de tes mains. Et ton âme, également œuvre de ton Omnipotence, était entièrement nouvelle au moment où tu entras dans le sein sacré de la Vierge. Cette âme et ce corps purs, qui te servirent de vêtements, n’avaient jamais existé auparavant sur terre. C’est le triomphe : la terre s’élève jusqu’aux deux. Je te vois monter.

Le Royaume de Dieu

Classé dans : Prières et Méditations | 0

1. Seigneur Jésus, combien merveilleuses furent tes conver­sations avec tes disciples après ta résurrection. Quand tu cheminas avec deux d’entre eux vers Emmaüs, tu leur expli­quas toutes les prophéties te concernant. Tu as commis aux apôtres les sacrements, les vérités que tu as bien voulu nous révéler, ainsi que

Le mal caché

Classé dans : Sermons | 0

«Mais qui s’avise de ses faux-pas? Purifie-moi du mal secret » (Ps 19, 13).

Aussi étrange que cela puisse paraître, des foules de gens qui se disent chrétiens traversent l’existence sans faire aucun effort pour par­venir à une connaissance exacte d’eux-mêmes. Ils se satisfont d’impressions vagues et générales concernant leur état réel. Et s’ils dépassent ce stade, c’est simplement parce que les circonstances de la vie leur imposent quelque renseignement purement fortuit sur eux-mêmes. Mais une connaissance précise et systématique, ils n’en ont pas, et ne cherchent pas non plus à en avoir.

Le Jeûne, Source d’Épreuve

Classé dans : Sermons | 0

« Il jeûna quarante jours et quarante nuits, après quoi il eut faim »

(Mt 4, 2).

Ce temps de l’humiliation, qui précède Pâques, dure quarante jours, en mémoire du long jeûne du Seigneur dans le désert. C’est pourquoi en ce jour, premier dimanche du carême, nous lisons l’évangile qui nous en livre le récit ; dans la collecte, en outre, nous prions celui qui par amour pour nous jeûna quarante jours et quarante nuits de bénir nos abstinences pour le bien de nos âmes et de nos corps.

Dieu avec nous

Classé dans : Prières et Méditations | 0

1) La familiarité de Jésus

1. Saint Jean-Baptiste était séparé du monde. C’était un Nazarite.1 II était sorti du monde, et s’étant dressé contre lui, il l’appelait au repentir. Alors tout Jérusalem allait vers lui dans le désert. Mais dans ses enseignements il parlait de Quelqu’un qui irait vers eux et qui leur parlerait d’une manière toute différente. Il ne se séparerait pas

Dieu est Amour

Classé dans : Prières et Méditations | 0

Jésus lui dit : « M’aimes-tu plus que ceux-ci ? » (Jn 21, 15)

1. Tu nous demandes de t’aimer, ô mon Dieu, alors que tu es toi-même l’Amour. S’il est l’un de tes attributs que tu as exercé de toute éternité : c’est l’Amour. Nous n’avons lu nulle part que tu

Pensées de Newman pour la nouvelle année

Classé dans : Prières et Méditations | 0

Espoir en Dieu-Createur

(1)

1. Dieu a créé toutes choses pour le bien; toutes choses pour leur plus grand bien; chaque chose pour son propre bien. Ce qui est le bien de l’une n’est pas celui de l’autre : ce qui rend un homme heureux en rendrait un autre malheureux. Dieu a ordonne les choses de maniere ä ce que j’atteigne le plus grand bonheur,

Newman, conseiller des convertis

Classé dans : Allgemein, Pensées de Newman | 0

De son journal

Pour moi ce n’étaient pas les conversions qui importaient d’abord, mais l’organisation des Catholiques. Je me suis tellement attaché à cette dernière cause qu’encore actu­ellement le bruit persiste que je conseille aux Pro­testants de ne pas se faire catholiques. Et quand je dis ma véritable pensée, – ma peur de faire des gens instruits se convertir trop tôt, avant d’avoir « calcule la dépense », et pour connaître des difficultés après leur entrée dans l’Eglise, – je ne fais que dire équivalemment la même chose: l’Eglise doit se préparer â accueillir les con­vertis, tout comme ceux-ci ont â se préparer à venir à l’Eglise.

Allocution de Son Eminence le Cardinal Newman, lors de sa réception du « Biglietto »

Classé dans : Pensées de Newman | 0

Vi ringrazio, Monsignore, per la partecipazione che m’avete fatto, dell’alto onore che il Santo Padre si è degnato conferire sulla mia umile persona, (Je vous remercie, Monseigneur, de m’avoir fait part du grand honneur que le Saint-Père a daigné conférer à mon humble personne,)

et, si je vous demande la permission de continuer de m’adresser à vous, non pas dans votre langue musicale, mais dans ma chère langue maternelle, c’est qu’il m’est plus facile d’exprimer ainsi mes sentiments à l’annonce très aimable que vous m’avez faite, plutôt que de tenter ce qui me dépasse.

Laissez-moi tout d’abord exprimer l’étonnement et la profonde gratitude qui m’ont envahi, et que je ressens encore, devant la complaisance et l’affection que le Saint-Père m’a montrées, en me conférant un si grand honneur. Ce fut une grande surprise. Une telle élévation ne m’était jamais venue à l’esprit et s’harmonisait mal avec mon passé. J’avais traversé bien des épreuves, mais

L’humiliation du Fils éternel

Classé dans : Sermons | 0

« C’est lui qui, aux jours de sa chair, ayant présenté, avec une violente clameur et des larmes, des implorations et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé en raison de sa piété, tout Fils qu’il était, apprit, de ce qu’il souffrit, l’obéissance » (He 5,7-8).

Le plus grand mystère de notre sainte foi tel qu’il est décrit dans ce passage de l’Écriture, c’est l’humiliation du Fils de Dieu affronté à la tentation et à la souffrance. En vérité c’est un

1 3 4 5 6 7 8