La providence de Dieu dans notre vie

Classé dans : Prières et Méditations | 0

… Nous sommes entièrement dépendants de la providence de Dieu, et la reconnaissance pour cela même, avec le souvenir très net de tout ce qu’il a fait pour nous. Que nous prenions l’habitude de regarder tout ce que nous possédons comme un don de Dieu, accordé sans être mérité, et à nous renouveler jour après jour par sa seule miséricorde.

O Adonaï, ô conducteur d’Israël

Classé dans : Prières et Méditations | 0

O Adonaï, ô conducteur d’Israël, toi qui guidas Joseph comme le berger sa brebis, ô Emmanuel, ô Sapience, je me donne à toi. Je te fais totalement confiance. Tu es plus sage que moi, tu as plus d’amour pour moi que je n’en ai moi-même.

Paques

Classé dans : Prières et Méditations | 0

Dieu seul

Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu. »

1. Je t’adore, ô mon Dieu, avec Thomas; et si, comme lui, j’ai péché par manque de foi, je t’adore d’autant plus. Je t’adore comme le Seul Etre adorable, je t’adore comme étant plus glorieux dans tes humiliations, lorsque les hommes te méprisaient, que lorsque les anges t’adoraient. Deus meus et omnia. « Mon Dieu et mon tout. » Te posséder, c’est posséder tout ce que je puis posséder.

Se sentir attiré par la Sainte Communion

Classé dans : Prières et Méditations | 0

Sous le régime de l’Évangile, il y a certainement des merveilles accomplies, qu’« aucun œil n’a vues, aucune oreille n’a entendues, et qui ne sont pas entrées dans le cœur de l’homme». Éprouvons de l’intérêt et une attente pleine de crainte si on nous les annonce. Mettons-nous en mesure de les recevoir.

Saisir le Ressuscité par la foi

Classé dans : Prières et Méditations | 0

Essayons de réaliser ce qu’ont été pour les disciples les apparitions du Christ après sa Résurrection. Elles ont d’autant plus d’importance qu’elles nous montrent qu’une communion de ce genre avec le Christ reste possible. C’est vraisemblablement ce genre de contact avec le Christ

La joie religieuse

Classé dans : Prières et Méditations | 0

«Et l’ange leur dit: « Ne craignez point car voici que je vous annonce une grande joie, qui sera celle de tout le peuple : aujourd’hui, dans la cité de David, un Sauveur vous est né, qui est le Christ Seigneur »» (Le 2, 10-11).

Il y a deux enseignements majeurs qui nous sont inculqués à l’occasion de la grande fête que nous célébrons aujourd’hui : l’humilité et la joie. Aucun autre jour, assurément, ne nous montre mieux la qualité suprême et l’approbation divine attachées à la condition qui est – ou qui se trouve être parfois – celle de la plupart des hommes : une vie humble ou discrète, néanmoins pleine de joie.

1 2 3